Tous les  produits en ligne

Habiletés sociales et douance
Habiletés sociales et douance

Zoé Faubert & Vanessa St-Pierre (Québec)


Dre Zoé Faubert (Québec), psychologue, travaille auprès d’enfants/adolescents dans une approche cognitivo-comportementale. Dans son parcours, elle s’est rapidement familiarisée à une population en douance, autant en évaluation qu’en intervention (modalité individuelle, familiale de groupe). En 2014, avec sa collègue Vanessa St-Pierre, elle a cocréé et coanimé un groupe d’intervention ciblé pour les enfants doués. À ce jour, elle continue d’avoir une pratique majoritairement composée d’une clientèle ayant une douance en clinique privée.

Vanessa St-Pierre (Québec), psychoéducatrice, a développé au cours des années une expertise dans l’intervention auprès des enfants de 3 à 12 ans présentant des problèmes de comportements liés ou non à des enjeux sur le plan de la santé mentale. Dans son parcours, elle a fréquemment été en contact avec une population en douance présentant des difficultés comportementales ou sociales connexes. Afin de répondre aux besoins spécifiques de ces derniers, elle a, avec sa collègue Zoé Faubert, cocréé et coanimé un groupe d’intervention ciblé pour les enfants doués de 6 à 9 ans en clinique privée.

Public visé
Tout public

La conférence aura lieu en direct le lundi 4 décembre 2023 de 15h à 17h


Pour regarder cette conférence 

Dans votre abonnement : cliquez ici
Uniquement cette conférence : Cliquez un peu plus bas sur cette page 

  Visualiser cette conférence dans mon abonnement

HP - Haut Potentiel : état des lieux
HP - Haut Potentiel : état des lieux

Hélène Jacques

Lors de cette intervention, Hélène Jacques propose un état des lieux des dernières données issues des recherches scientifiques au sujet de la haute potentialité intellectuelle.
Hélène a à coeur de diffuser ces données afin de remplacer les mythes et fausses croyances véhiculées à travers les médias ou réseaux sociaux par des données éclairantes. 
Elle reçoit trop souvent, lors de ses consultations en tant que neuropsychologue, des patients s’inscrivant erronément dans des cases stigmatisantes et laissant peu de perspectives positives.
Nous verrons qu’il ne s’agit pas d’”ETRE” à Haut potentiel mais d’“AVOIR” un haut potentiel intellectuel et que dans cette distinction réside toute la liberté et la possibilité d’être un être humain épanoui.

Animée par
Hélène Jacques, neuropsychologue et co-créatrice du projet les Neurotransmetteurs

Cette conférence se trouve également dans notre abonnement.

HP et TDAH
HP et TDAH

Line Massé

Plusieurs jeunes ayant un haut potentiel reçoivent à tort un diagnostic de trouble de déficit d’attention/hyperactivité (TDAH) en raison de manifestations comportementales, notamment de l’inattention ou d'une énergie débordante, qui peuvent s’apparenter à ce trouble.

Certains jeunes ayant un haut potentiel peuvent par ailleurs répondre aux critères du TDAH sans en être diagnostiqués.

En effet, le haut potentiel compense certains déficits et entraine moins d’effets négatifs observables sur les plans du rendement ou de l’adaptation scolaire.

Comment s’assurer de ne pas attribuer de façon erronée une hypothèse de TDAH ? Comment, à l’inverse, repérer un TDAH chez un jeune doué qui présenterait effectivement ce trouble ?

Cette conférence brosse d’abord le tableau des manifestations comportementales similaires retrouvées chez certains jeunes doués et chez les jeunes ayant un TDAH en dégageant les distinctions. Elle propose ensuite des points de repères pour mieux dépister le TDAH chez les jeunes doués ainsi que des pistes pour mieux répondre à leurs besoins en milieu scolaire.

Animée par
Line Massé, Ph. D., professeure titulaire, Département de psychoéducation, Université du Québec à Trois-Rivières

Public visé
Tout public.

 

Haut potentiel : le regard de la science
Haut potentiel : le regard de la science

Nicolas Gauvrit

Les personnes à haut potentiel représentent, selon la définition la plus courante, environ 2,3% de la population, mais il y a fort à parier qu’un pourcentage bien plus élevé s’y reconnait.

À cela, il y a au moins deux raisons. D’abord, la définition du haut potentiel n’est pas bien fixée et nous verrons qu’il subsiste en effet, même parmi les spécialistes, des désaccords importants. D’autre part, on rattache souvent la notion de haut potentiel à un ensemble hétéroclite de particularités supposées, telle qu’une personnalité singulière, une prédisposition à certains troubles, ou des performances scolaires aléatoires, qui ont fini par s’imposer auprès du grand public comme faisant partie de la définition même du haut potentiel.

Nous passerons en revue certaines de ces idées pour en tracer les limites. Enfin, nous montrerons que les élèves à haut potentiel sont bien des élèves à besoins éducatifs particuliers que l’on peut aider – et nous verrons comment.

Animée par

Nicolas Gauvrit est enseignant-chercheur en mathématiques et en psychologie à l’Université de Lille et à l’École Pratique des Hautes Études à Paris.

Il a fait partie de la commission de révision du Vademecum sur les élèves à haut potentiel au ministère français de l’Éducation nationale en 2019.

Ses recherches portent sur le haut potentiel, l’éducation à l’esprit critique et la modélisation mathématique en psychologie.

Il est également conférencier et formateur, auteur d’une douzaine d’ouvrage dont Les surdoués ordinaires (PUF, 2014) et Psychologie du haut potentiel (De Boeck, 2021)


Public visé

Tout public.

.

Adulte et Haut Potentiel Intellectuel
Adulte et Haut Potentiel Intellectuel

Anna Schmitt

Lors de cette conférence, Anna Schmitt, chercheuse à l'Université du Luxembourg nous partagera le résultat de ses connaissances autour du Haut Potentiel chez l'adulte. 

Elle déconstruira les mythes qui entourent ce mode d'emploi particulier et nous expliquera ce qu'il implique au quotidien à la lumière de la littérature scientifique.

Animée par

Anna Schmitt est chercheuse doctorale au COSA à l'Université du Luxembourg où elle y termine son doctorat sur le HPI. Ses travaux de recherches ont notamment porté sur le fonctionnement neuronal de l'adulte à Haut Potentiel. 


Elle a en outre collaboré avec le Prof. Dr. Jacques Grégoire sur la création d'une version abrégée de la WAIS à destination des chercheurs et des praticiens cliniciens : J. Grégoire and A Schmitt, Comparison of four short forms of the French adaptation of the Wechsler Adult Intelligence Scale – Fourth Edition (WAIS-IV), Eur. Rev. Appl. Psychol., https://doi.org/10.1016/j.erap.2021.100634


Elle a aussi fait partie des auteurs de l'ouvrage "Psychologie du Haut Potentiel", dirigé par Nathalie Clobert et Dr. Nicolas Gauvrit, publié en mai 2021 aux éditions De Boeck supérieur.


Enfin, elle est l'une des membres du comité scientifique de l'Association Québécoise de la Douance (AQD).


Vous trouvez plus d'infos sur  www.schmittanna.com


Haut potentiel et hypersensibilité
Haut potentiel et hypersensibilité

Sophie Brasseur

L'hypersensibilité et plus largement les difficultés émotionnelles qui peuvent en découler sont fortement associées à la thématique du haut potentiel. L'hypersensibilité est même devenue un point de repère dans l'identification du haut potentiel pour beaucoup de cliniciens. Mais qu'en est-il réellement ? 

Dans cette conférence, nous vous proposerons, dans un premier temps, de faire le point sur ce qu'est réellement l'hypersensibilité et démêler le vrai et le faux concernant cette association (hypersensibilité/haut potentiel) à la lumière des données scientifiques et cliniques existantes. 

Haut potentiel et hypersensibilité peuvent former un cocktail explosif. Nous vous proposerons dans un deuxième temps de réfléchir ensemble à comment prendre en compte et comprendre cette grande sensibilité lorsqu'elle est présente chez les personnes à haut potentiel. Cela nous permettra d'aborder plus largement la question des implications du haut potentiel dans le travail émotionnel auprès des enfants et de leurs familles, des ados et des adultes. Au travers d'exemples cliniques nous pourrons envisager comment les aider à ne pas "trop" se faire piéger par leur intelligence dans ces situations. 

Animée par

Sophie Brasseur est docteur en psychologie, psychologue clinicienne, co-coordinatrice de l'ASBL Singularités plurielles, enseignante à la Haute école Léonard de Vinci. Elle a participé durant 10 ans à la recherche-action interuniversitaire sur l'accompagnement des personnes à haut potentiel en Communauté Française de Belgique (2000-2010). Sa thèse portait sur le fonctionnement émotionnel chez les personnes à haut potentiel. Elle a publié en 2017 un ouvrage en collaboration avec Catherine Cuche et Isabelle Goldschmidt : « Le haut potentiel en questions » (Mardaga), dont la nouvelle édition a été rebaptisée « Tout savoir sur le haut potentiel ». Elle a récemment contribué à l’ouvrage « Psychologie du haut potentiel », premier livre de référence francophone à destination des professionnels. 2 heures de conférence. 

Public visé

Tout public.