C’est de saison : les échecs majeurs et les secondes sessions vont animer bien des
discussions familiales. Une pédagogue et une logopède proposent des pistes de solution pour ne pas transformer les vacances en drame familial.

Article paru dans Le Soir du 27/06/2019

Pour lire l'article, c'est ici !


Laissez un commentaire

Ce blog est modéré